Histoires de juges

De tout temps, le processus de nomination des juges a été utilisé par les politiciens afin de flatter dans le sens du poil les amis du régime.  De ce fait, bien des politiciens ont accordé des faveurs à des alliés en nommant leurs proches – ou eux-mêmes carrément – dans des fonctions magistrales.  Il y a belle lurette que nous savons tout cela.

La nébuleuse fédéraliste et l’uranium

La période noire que le Québec traverse actuellement et se caractérisant par l’éclatement d’une série de scandales à saveur politique permet aux citoyens de prendre pleinement la mesure du goût pour l’argent qui anime la nébuleuse libérale et fédéraliste. Pour les acteurs de cette famille politique, tout peut être fait au nom de l’enrichissement personnel : malversation, nominations partisanes, conflits d’intérêts, relations avec la mafia, etc. Sachant cela, peu surprenant est le fait que l’exploitation de l’uranium est bien plus importante pour eux que le bien-être de la Gaspésie!

La petite maison de Pauline

Il y a des jours où le système oublie de dissimuler ses aspects les plus sombres, où on voit poindre son vrai visage. Aujourd’hui est l’un de ces jours. En publiant un article immonde sur le caractère « cossue » de la nouvelle demeure du chef du Parti Québécois dans Charlevoix, l’entreprise Quebecor a prouvé hors de tout doute que l’opulence d’un séparatiste la dérange plus que celle (supposée et établie d’une manière discutable) d’un fédéraliste.

Grand spectacle de la coalition contre la loi 103 le 18 septembre à 19 h 30, au centre Pierre-Charbonneau

Le Québec doit parler haut et fort

Nul besoin d’être la tête à Papineau pour constater que le français est en chute libre à Montréal. Suffit de se promener dans les quartiers hier encore les plus francophones de la ville, pour se rendre compte que partout la langue anglaise gagne du terrain, pouce par pouce, mais inexorablement. La force attractive de l’anglais est d’autant plus palpable qu’un laisser-aller général et aussi beaucoup de complaisance semblaient ces dernières années lui avoir déroulé le tapis rouge. Ce qui n’était pas pour défriser John James Charest qui mène ce gouvernement composé d’autruches, de lavettes et de renégats.

Or, un réveil tardif semble percer dans la population et il était, ma foi,grandement temps. Le Mouvement Montréal français, depuis sa fondation en 2006, a fait un sacré bon boulot en ce sens. On aurait tout lieu de se péter les bretelles si l’heure n’était pas si grave et l’enjeu (d’un peuple) si important. À force d’acharnement et de travail, le message du MMF a fini par porter fruit. Des gens de tous âges, de tous horizons, ont commencé à regarder autour d’eux et en sont venus au même et terrible constat : le français battait de l’aile, si bien que leur langue passerait l’arme à gauche s’ils ne faisaient rien pour lui porter secours.

Conférence de Patrick Bourgeois sur l’indépendantisme Catalan

Le Réseau de Résistance vous invite à une série de conférences portant sur l’indépendantisme catalan et les liens qu’il est possible d’établir avec l’indépendantisme québécois. Lors de ces évènements, Patrick Bourgeois vous racontera l’expérience qu’il a vécue en Catalogne et vous partagera le fruit de ses réflexions à propos des différents enjeux et des réalités […]