À vos marques

Je me suis rendu, le 20 janvier dernier, au souper-rassemblement pour la candidature de Xavier Barsalou-Duval qui vraisemblablement se présentera dans Verchères-Les Patriotes pour le Bloc Québécois en octobre de cette année. Quand je suis arrivé sur place, j’ai rapidement compris que la soirée serait un franc succès. Le restaurant Le Barbù, où le tout […]

L’indépendance : le début du combat

Les temps sont durs pour le Québec. Je croyais que la léthargie du militantisme avait commencé avec le gouvernement péquiste et qu’elle se terminerait aussi avec lui, mais ce n’est pas vraiment le cas. Pourtant, le gouvernement libéral actuel est en train de nous plonger dans un marasme encore pire que celui de Charest. Couillard […]

L’indépendance d’abord

Dans une entrevue publiée samedi dernier, l’ancien ministre péquiste Réjean Hébert déclare que le PQ doit revenir à ses racines progressistes et qu’un parti de coalition gauche-droite ne l’intéresse pas, l’indépendance n’étant pour lui qu’un moyen d’accomplir un projet de société social-démocrate. Cette déclaration ramène une question essentielle sur la raison d’être du PQ. Ce […]

L’indépendantisme décomplexé ne peut demeurer hors du parlement

« Ils n’ont rien dans leur arsenal impérial tout entier

qui puisse briser l’esprit d’un Irlandais

si celui-ci ne veut pas être brisé »

-Bobby Sands


Au cours des dernières semaines, j’ai parcouru les rues de Viau à la rencontre de l’électorat de ce comté multiculturel de Montréal, afin de lui parler de liberté.  De la nôtre, de la leur, de la très nécessaire si on veut améliorer le monde.  Par beau temps ou mauvais temps, je n’ai pas ménagé mes énergies. En compagnie de mes camarades de lutte, j’ai traîné mes beaux rêves en dessous du bras. Tout ça parce que je veux que l’indépendantisme déterminé et décomplexé fasse enfin son entrée à l’Assemblée nationale.

Des indépendantistes contre la charte? Bizarre!

La mal nommée Charte des valeurs québécoises aura fait couler beaucoup d’encre. Comme bien des gens, elle me dérange, mais surtout parce qu’elle m’oblige à sortir de ma semi-retraite pour intervenir dans un débat public qui me semble bien mal engagé. Tout d’abord, il semble que tout le monde soit pour la laïcité mais pour le Parti libéral, il semble que ce soit à condition qu’elle ne soit pas appliquée. Pour Charles Taylor et le Canada anglais, ce serait une nouvelle manifestation d’intolérance des nationalistes québécois. Enfin pour Maria Mourani et les indépendantistes du manifeste anti-charte, ce serait une charte de l’exclusion ni plus ni moins. On rejoint ici la position des chroniqueurs de La Presse qui lancent des cris d’orfraie à vous en déchirer les tympans. Et puis il y a la position de mes camarades du Québécois, celle que je respecte le plus qui se demandent si ce n’est pas simplement de l’électoralisme pur à la sauce péquiste qui ne nous fera pas avancer d’un poil vers l’indépendance.