Ras-le-bol du PQ

J’ai pris quelques jours avant de réagir aux propos révoltants de la mitaine-député péquiste Sylvain Gaudreault. Sur le coup, j’étais trop fâché pour prendre mon clavier. Trop méchant, fort probablement, j’aurais été dans ma réplique. Mais aujourd’hui, je suis prêt à plus de modération (!!!), alors, allons-y…

Condamnés à disparaître ?

Lundi dernier, Télé-Québec diffusait le documentaire réalisé par Manuel Foglia sur le grand Michel Chartrand et intitulé Le malcommode. Un film assez bien. Le réalisateur a un peu trop laissé dans l’ombre le nationalisme et l’indépendantisme de Chartrand au profit de son socialisme, mais il s’agit d’un document honnête que je recommande à tous.

Dans le film, on voit notamment Chartrand vers la fin de sa vie, chez lui et entouré d’amis. Parmi eux, le grand intellectuel Pierre Vadeboncoeur, décédé lui aussi depuis, peu de temps avant son ami Chartrand. Et j’ai ressenti soudain une profonde tristesse… Qui chez les moins de 40 ans connaissent ces grands hommes de mon pays?