Peuple québécois, debout !

Le 30 octobre 1995 au soir, Jacques Parizeau identifiait les puissantes forces économiques du Canada agissant au Québec comme autant de facteurs permettant d’expliquer la « défaite » du camp de la libération québécoise. En 2011, ces agents économiques du Canada sont toujours actifs chez nous, en notre pays ; ils travaillent encore d’arrache-pied contre […]

La bataille de la mémoire – Nouvelle édition

Après le succès de la première édition de l’essai historique La Bataille de la mémoire en 2007, les Éditions du Québécois sont fières de vous présenter une nouvelle version de l’ouvrage majeur de René Boulanger. PRÉSENTATION Invasion britannique. Conquête. Des événements qui allaient pour longtemps sceller le sort des habitants de la Nouvelle-France. Inévitable, la […]

Nouvelle édition – La bataille de la mémoire

La Bataille de la mémoire – Nouvelle éditionEssai sur l’invasion de la Nouvelle-France en 1759 Après le succès de la première édition de l’essai historique La Bataille de la mémoire en 2007, les Éditions du Québécois sont fières de vous présenter une nouvelle version de l’ouvrage majeur de René Boulanger. Préface de feu Pierre Falardeau, […]

C’était prévisible: un magouilleur magouille toujours

On entend dire régulièrement que Jean Charest est un politicien téflon sur qui aucun scandale ne colle.  Plus exact serait de dire que Charest profite d’un contexte de désabusement citoyen extrême pour mener magouille par-dessus magouille, et ce, en tout impunité.  Les Québécois sont fâchés contre ce magouilleur mais ne font rien pour lui faire payer ses coups tordus. Alors il continue comme avant, comme si rien était. Et il en ira ainsi tant que plusieurs parmi nous oseront dire, une façon comme une autre de justifier le fait qu’ils restent bien assis sur leur derrière :  « de toute façon, ils sont tous pareils ».

Des poignées dans le dos?

En annonçant hier qu’il mettait sur pied une fausse commission d’enquête sur l’industrie de la construction, l’ineffable Jean Charest a confirmé ce que tous savent depuis fort longtemps : il se fout du peuple québécois comme de sa dernière chemise, tout ce qui lui importe est de protéger les petits amis du régime libéral dont […]

La gratuité scolaire

« Je ne pense pas que la gratuité absolue soit la solution pour les Nord-Américains. Ça ne fait pas très réaliste par rapport à notre situation géopolitique. Et il ne faut pas oublier que des pays comme la France offrent la gratuité scolaire, mais qu’il s’y développe quand même parallèlement un réseau de grandes écoles où les études coûtent très cher »    – Marie Malavoy, député péquiste

Justement, c’est ça que le PQ ne comprend pas et ne veut pas comprendre. La gratuité scolaire c’est possible, ce n’est pas un délire. Comment? Régulariser le financement des écoles selon le poids démographique des francophones et des anglophones. Pour n’utiliser qu’un pallier, celui universitaire, les écoles anglaises sont financées à plus du quart du budget pour un maigre 8% d’anglophones au Québec. Du coup, non seulement cette idée de gratuité n’est plus une utopie, mais cela justifie grandement la manifestation étudiante du 10 novembre contre la hausse des tarifs scolaires. Il n’y aucune raison que cela arrive dans les circonstances.

De la résistance

Fréquemment, les fédéralistes purs et durs nous accusent de galvauder le terme de « résistance » pour nommer notre lutte. Dans la tête de ces gens, plus souvent qu’autrement repus de pouvoir ou d’argent sale (sinon imbibés de naïveté), il est impensable que les Québécois doivent résister à quoi que ce soit. Ne vivons-nous pas dans « le plusse meilleur pays du monde »?, osent-ils nous dire… Des farceurs, comme disait Michel Chartrand.

La raison de tout ça

Je n’ai pas la prétention de dire que je suis un philosophe.

Quoique j’essaie, comme bien des gens, de comprendre, d’influencer le monde qui nous entoure. Je n’ai pas les connaissances, la profondeur, la vison, parfois utopique, qui caractérisent les gens que je considère comme des philosophes.

Bref, je ne suis pas un philosophe.