Les fros de l’an 2000

Comme l’explique si magnifiquement Richard Desjardins dans le prélude de l’une de ses plus belles chansons, on appelait jadis les immigrants travaillant dans les mines du Québec les « fros », une contraction de l’anglais « foreigners » (étrangers).

C’était le temps de nos arrières-grands-pères, voire de nos grands-pères, un temps pas si lointain, l’époque où les Canadiens français et les fros se faisaient exploiter, humilier, bafouer dans ces mines où l’on exploitait nos richesses au profit de corporations anglo-saxonnes. Une époque où les grèves, bien sûr illégales, étaient réprimées dans le sang. Le temps de la domination absolue du colonialisme anglo-saxon. Le temps de la dépendance.

Si fragile

Bon, de quoi vais-je vous parler cette semaine?

De l’inimitable André Boisclair, chef du PQ et ministre de l’Environnement il n’y a pas si longtemps, recruté ces derniers jours par la compagnie albertaine Questerre, l’une des principales entreprises actives dans l’exploration du gaz de schiste au Québec? On dirait un mauvais film d’horreur politique. Après les dents de la mer, les dents de la terre. Je n’ai pas l’estomac assez solide, désolé.

De la corruption libérale qui éclate davantage au grand jour? Mais vous vous surprenez de quoi? Le Parti libéral et la mouvance fédéraliste sont depuis toujours gangrenés jusqu’à l’os par la corruption, la collusion, la fraude et les pratiques mafieuses… De Louis-Alexandre Taschereau à Pierre Laporte, de Robert Bourassa à Jean Charest, l’histoire se répète. Vous vous choquez maintenant? Il est temps, les amis! Vous me déprimez trop.

Condamnés à disparaître ?

Lundi dernier, Télé-Québec diffusait le documentaire réalisé par Manuel Foglia sur le grand Michel Chartrand et intitulé Le malcommode. Un film assez bien. Le réalisateur a un peu trop laissé dans l’ombre le nationalisme et l’indépendantisme de Chartrand au profit de son socialisme, mais il s’agit d’un document honnête que je recommande à tous.

Dans le film, on voit notamment Chartrand vers la fin de sa vie, chez lui et entouré d’amis. Parmi eux, le grand intellectuel Pierre Vadeboncoeur, décédé lui aussi depuis, peu de temps avant son ami Chartrand. Et j’ai ressenti soudain une profonde tristesse… Qui chez les moins de 40 ans connaissent ces grands hommes de mon pays?

Une mauvaise analyse de Pauline Marois

Il y a parfois des déclarations qui sont prononcées par les politiciens et qui peuvent de prime abord sembler anodines, mais qui dans les faits en disent très long sur la pensée du politicien en question.  Pauline Marois nous a fait don d’une telle déclaration tout juste hier.

La somme des écrits politiques de Raôul Duguay!

Les Éditions du Québécois sont très fières d’annoncer la parution du livre Kébèk. Miroirs et mémoires (Écrits politiques 1965-2010), un ouvrage exceptionnel qui constitue la somme des écrits politiques du célèbre chanteur, poète et penseur Raôul Duguay. Le livre présente aussi plusieurs photos de l’artiste à différentes époques. Un ouvrage incontournable!

Ce recueil arrivera dans les librairies dans la semaine du 15 novembre 2010 et Raôul Duguay sera présent au Salon du livre de Montréal. Il sera notamment possible de venir le rencontrer au stand des Éditions du Québécois (216) le samedi 20 novembre de 13h à 14h30.