Ukraine : Peut-on comprendre la géopolitique du conflit en quatre minutes?

Par où commencer? Est-ce que c’est fondamentalement mal pour un journaliste ou un média de vouloir essayer de résumer des situations géopolitiques aussi complexes en si peu de temps? Je ne pense pas. Même avec une bonne intention, le journaliste et le média sont prisonniers d’un système. Un système d’instantanéité. Un système où l’internaute/spectateur a […]

Non à tous les impérialismes!

Guerre en Ukraine Non à tous les impérialismes! Entre la propagande russe et la propagande américaine, il est difficile d’avoir toute la vérité. Une chose est sûre, la situation en Ukraine est tragique. Et c’est à pleurer de rage. Instrumentalisée par tous depuis la chute de l’URSS, dont ses propres dirigeants, la nation ukrainienne se […]

Lettre ouverte d’un islamophile au C.M.M.

Madame,

Monsieur,

Je suis loin d’être un islamophobe. On pourrait même dire que, sans être un musulman ni un spécialiste de l’islam, je suis un islamophile. Mais j’ai de la difficulté à comprendre comment vous pensez gagner le respect des Québécois avec une interprétation stricte du Coran qui infériorise la femme, comme le précepte suivant, que l’on retrouve dans le site de la mosquée Assuna Annabawiyah, où prêchent certains instigateurs du Collectif québécois contre l’islamophobie:

La mort de Kadhafi

Il y a quelques jours, Stephen Harper se félicitait de la mort de Mouammar Kadhafi, le guide de la révolution libyenne. De son côté, le Président du Venezuela Hugo Chavez saluait l’anti-impérialiste et anti-sioniste par excellence que fut Kadhafi en le qualifiant de martyr. Dans nos pages à nous, Serge Truffault du Devoir le traitait de chien fou. Ce que je sais, moi c’est qu’il est mort assassiné d’une balle dans la tête et que son fils Mouatassim a été exécuté d’une balle dans la nuque. Plus tôt cet été, un autre de ses fils Khamis avait été tué par une frappe de l’OTAN avec trois des petits-enfants de Mouammar Khadafi. Voilà une mort qui parle beaucoup et qui parlera longtemps, très longtemps.