L’oléoduc d’Enbridge profitable pour qui?

Nous nous unissons à nos camarades du Mouvement Progressiste pour l’Indépendance du Québec pour dénoncer l’utilisation par Enbridge d’un oléoduc vieux de près de 40 ans pour transporter du pétrole brut de l’Ouest canadien vers l’Est.

Si le nouveau projet de TransCanada représente un danger pour l’environnement, avec ses plusieurs exemples de catastrophes, dû à des incidents de déversements déjà enregistrés, les chances qu’il y ait un incident grave avec un oléoduc construit en 1975 est autrement plus important, surtout en sachant que le flux de pétrole sera augmenté, mettant une pression supplémentaire aux conduits déjà usés. Pour ce faire, ils devront en plus mélanger une multitude de produits chimiques destinés à liquéfier le bitume, augmentant du même coup l’impact environnemental en cas de déversement dans la nature.

Dans le cas qui nous concerne, l’oléoduc d’Enbridge passe déjà sous terre, et il passe sous nos terrains de maisons, nos écoles, nos parcs, nos autoroutes, etc. Ils nous font prendre des risques inquiétants pour assouvir l’insatiable désir de faire de l’argent avec des énergies sales et non renouvelables, sans aucun scrupule pour notre santé et pour les répercussions sur notre milieu.

Ils promettent de tout nettoyer en cas de désastre, alors qu’on le sait très bien qu’il n’est déjà pas évident de récupérer le pétrole déversé, ajoutons le fait qu’ils n’ont pas les structures nécessaires pour garantir notre sécurité et s’occuper du problème dans des délais raisonnables. Vous n’avez qu’à regarder ce qui est arrivé aux États-Unis dans la rivière Kalamazoo, un déversement qui a créé un dégât durable depuis plusieurs années, engendrant des dépenses approchant le milliard de dollars. Le risque environnemental et économique en vaut-il la peine? Pour eux oui, mais c’est nous qui allons subir les conséquences, et eux, qui vont empocher les milliards!

Les Québécois-e-s se sont-ils affranchis de l’impérialisme britannique pour se soumettre aux barons du pétrole? Est-ce que nous nous sommes battus pour nous sortir de notre état de porteur d’eau, pour simplement devenir aujourd’hui des porteurs de pétrole?

Et bien nous disons NON à tous les projets d’oléoducs pour le transport du pétrole des sables bitumineux! NON au nouveau colonialisme économique imposé par le gouvernement Harper! NON à tous ces bonzes des finances qui pensent à se remplir les poches au détriment de notre santé et de notre vie.

Nous avons le pouvoir et l’intelligence de changer le monde en étant des pionniers de nouvelles technologies vertes et renouvelables. N’attendons pas de liquider toutes les ressources et de transformer la terre en dépotoir.

C’est pourquoi nous sommes POUR :

– Un investissement massif dans le transport en commun, seul moyen de sortir de notre dépendance au pétrole!
– Un investissement massif dans les énergies renouvelables et la création d’emplois dans ce secteur!
– La nationalisation sous contrôle démocratique des ressources naturelles!

Événement : https://www.facebook.com/events/1570070419871035/?ref_dashboard_filter=u…

Posted in Mouvement Progressiste pour l'Indépendance du Québec, partenaires du RRQ.