Le paradoxe de la Révolution d’Octobre

Cette année 2017 se verra fêter le centenaire de la Révolution d’octobre et, à l’instar des dernières années, qui se sont vu commémorer le centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918, il sera intéressant de se pencher sur ces événements dans l’intention d’en tirer des leçons pour l’avenir. Évidemment, le rejet quasi unanime des raisons […]

Francis Simard n’est plus

Avec le départ de Francis Simard, j’ai comme la sensation, d’une certaine façon, de voir Pierre Falardeau mourir une nouvelle fois. Les deux hommes étaient de grands camarades depuis que le cinéaste avait rencontré le felquiste, derrière les barreaux qu’il était alors, afin de lui poser des questions sur la crise d’Octobre. Falardeau préparait son […]

L’indépendance : le début du combat

Les temps sont durs pour le Québec. Je croyais que la léthargie du militantisme avait commencé avec le gouvernement péquiste et qu’elle se terminerait aussi avec lui, mais ce n’est pas vraiment le cas. Pourtant, le gouvernement libéral actuel est en train de nous plonger dans un marasme encore pire que celui de Charest. Couillard […]

Conférence : La révolution cubaine

Cette conférence est une collaboration entre le Réseau de Résistance du Québécois et Alternative socialiste (info@alternativesocialiste.org, alternativesocialiste.org), ainsi que Étudiant-e-s socialistes UQAM (UQAM, local DS-3125, etudiants.socialistes@uqam.ca) Que nous a apporté la révolution cubaine ? Quels ont été ses enseignements ? Outre la critique que nous entendons à gauche comme à droite de l’échiquier politique québécois, […]

Discours entêtés d’avenir

Faire des trous un peu partout dans le fleuve Saint-Laurent, ou l’île d’Anticosti… percer l’cœur de notre Québec au marteau-piqueur ; creuser profond comme la misère du monde pour extraire du gaz pis du pétrole mortifères, question d’polluer encore davantage notre monde qui n’en peut plus des coups de Jarnac portés en ribambelle, ce monde qui suffoque de subir notre progrès qui ne doit jamais s’arrêter si on veut continuer d’s’amuser à consommer ce dont on a absolument pas besoin… c’est ça qu’on nous a radoté’   pour qu’on ferme définitivement les yeux sur les crimes de ceux qui vénèrent le dieu dollar.  Mais nous n’sommes pas dupes…Ne le serons plus jamais en tout cas !

Pour en finir avec la sacro-sainte Charte!

Je sais aujourd’hui que l’indépendance ne se fera pas avec les nationaleux, mais bien avec les révolutionnaires. En fait, je le sais depuis longtemps, depuis avant le Printemps Érable, j’ai compris que pour faire l’indépendance du Québec, il faut ébranler les colonnes du temple néocolonialiste canadien. Pour réussir à les ébranler par contre, faut savoir les identifier ces colonnes.