D’un grand homme jusqu’aux autres

Depuis quelques semaines, le Québec est en deuil. L’un des rares hommes d’État que connut notre petit bout de pays s’en est allé après une vie bien remplie. Vie qui, tous en conviendront, n’était pas sans erreurs certes, mais néanmoins forte d’un grand nombre d’éléments positifs. Tous ont d’ailleurs trouvé dans l’œuvre de Jacques Parizeau […]

Grand frère Stephen vous surveille !

Depuis les événements du 11 septembre, mais aussi plus récemment depuis l’attentat contre le journal français Charlie Hebdo, nous vivons, c’est le moins que l’on puisse dire, dans une ambiance très propice aux politiques sécuritaires. Dans ce contexte, bien des pays se joignent au grand bal de la limitation des libertés publiques initiée par le […]

La chienne est pognée!

Voilà belle lurette que nous n’avons pas eu, à la fois à Québec et à Ottawa, deux partis souverainistes pour nous représenter adéquatement ; je parle ici de deux entités politiques résolument indépendantistes, soit qui parlent d’indépendance, qui travaillent pour celle-ci et qui se clament comme tel jour après jour avec fierté. Mes ami(e)s, ça […]

À vos marques

Je me suis rendu, le 20 janvier dernier, au souper-rassemblement pour la candidature de Xavier Barsalou-Duval qui vraisemblablement se présentera dans Verchères-Les Patriotes pour le Bloc Québécois en octobre de cette année. Quand je suis arrivé sur place, j’ai rapidement compris que la soirée serait un franc succès. Le restaurant Le Barbù, où le tout […]

La dérive

Je suis profondément de gauche. Je suis absolument pro-syndicats. Mais la dérive fédéraliste ou à tout le moins fédéralisante du syndicalisme québécois ces dernières années est pitoyable. On croirait revenir aux années 1950. Nos syndicats s’illusionnent et pensent faire alliance avec le NDP (voire avec les libéraux!) et les syndicats canadian pour un front de […]

Mario Beaulieu et le désarroi fédéraliste

« On va toujours trop loin pour ceux qui vont nulle part » – Pierre Falardeau Ils ne l’avaient pas vu venir, ces grands analystes! Les journaleux fédéralistes en tombent sur leur cul que les militants du Bloc Québécois osent porter à leur tête un indépendantiste convaincu : Mario Beaulieu. Ils ne le prennent pas pantoute […]

Mario Beaulieu, pour mener la bataille

Il est très intéressant de suivre la course à la chefferie du Bloc Québécois. Tout d’abord, comme il n’y a que deux candidats, les positions sont assez claires. Ensuite, comme le Bloc peut rassembler les indépendantistes de toutes les tendances (s’il reprend la bataille de l’indépendance), autant des gens du PQ, d’ON, de QS, d’autres organisations et des « non-alignés », si l’on peut dire, participent à la course. Intéressant laboratoire pour la suite des choses, quand même.

Patrick le Vrai

Samedi dernier, je chaussais mes skis de fond pour la première fois de la saison, à deux pas de chez moi, dans la grande forêt du parc de la Gatineau, qui s’avance jusqu’au coeur de ma ville. L’hiver en novembre allume la flamme au coeur des coureurs des bois amoureux de leur pays, le Québec. Je ne suis pas du genre à fuir vers le Sud, au contraire. Et l’effort physique est salutaire pour l’esprit. Rien de tel pour remettre les idées en place et régénérer le résistant.

La charte, c’pas une raison pour s’faire mal!

Décidément, le Québec a un don pour péter les plombs dans les dossiers secondaires, et rarement en ce qui concerne l’essentiel.  Le dossier de la charte du village des valeurs du PQ en est un bon exemple.  Tout fout le camp, les requins voraces ont les yeux fixés sur les richesses de notre pays, mais nous, on est bien trop occupés pour combattre ça.  On préfère s’obstiner sur la place du ti-jésus de plâtre ou du bouddha ben gras dans nos institutions ; ça c’t’important, ça c’est fondamental.