Bonne fête, Québec!

Iris versicolorLes derniers mois ont été difficiles pour le pays : corruption, répression, indifférence. Le pouvoir en place joue au bras avec le peuple et impose un agenda qui ne fait profiter qu’un cercle restreint, les habituels commensaux infectes du néo-libéralisme partisan. La maudite machine roule à plein régime. Comme toujours, ces médias qui clament haut et fort un professionnalisme objectif ont obéi avec une servilité coprophage. Et le gouvernement qui utilise les fonds publiques pour nous passer de peu subtiles publicités à vocation électorale. L’avenir parait plutôt sordide, non?

Non, justement, car on a pu également être les témoin d’un éveil du peuple, d’abord par ces étudiants qui ont refusé en masse de se laisser taxer pour financer des projets comme le Plan Nord qui engraisseront les amis du système. Puis, de simples citoyens se sont levés en appui à ces étudiants et ont grossi le flot de ceux qui « en avaient gros » contre la magouille générale. Non seulement ces mouvements étaient en dehors des groupes habituels de contestations mais plus important c’étaient là des mouvements spontanés.

Aussi du côté artistique nous avons été gâté dernièrement tout d’abord fin 2011 avec Les Cowboys fringants qui nous ont donné un huitième album et Chloé Ste-Marie un sixième, puis en 2012 ce fut le tour de Mes AïeuxMononc’ SergeAnonymus et celui que l’on attendait depuis huit ans, le troisième de Loco Locass. Ajoutez à cela les artistes plusundergroundAlexandre Belliard, Forteresse, Brumes d’automne et j’en passe. Vous en conviendrez, la culture indépendantiste n’est pas morte, loin de là!

Québec Radio vous offre donc en cette période festive une portion supplémentaire de chants patriotiques et de musiques révoltées. Bonne fête nationale à toutes et à tous!