Sortons les poubelles!

Depuis longtemps, les radio-poubelles de Québec répandent cette mentalité fascisante d’une droite déshumanisée qui se greffe aux cerveaux des auditeurs fragiles comme une tumeur maligne. On discrédite, on dénigre, on crache au visage de ceux qui ne sont pas d’accord, on utilise démagogie et sophismes, on ne recule devant aucune méthode pour démolir les tenants de la gauche, qui sont automatiquement catégorisés de crottés, de gogauches du Plateau, de carrés rouges, ou pire, de communistes, d’extrémistes ou de terroristes. Soit tu adhères à la pensée de ces gens, soit tu dois être matraqué, arrêté, insulté et/ou poursuivi en justice.

Un militant indépendantiste d’Option Nationale, Jean François Jacob, a eu le malheur de dénoncer les radio-poubelles sur les réseaux sociaux. Dès qu’il a lancé l’initiative, comme il n’est pas le seul à penser que ces radios sont fascisantes et nuisibles pour la société, d’autres ont pris la relève, et ont créé d’autres groupes encore plus radicaux pour contrer la situation, qui semble être devenue insoutenable pour bien des gens.

Depuis, on a crédité le tout sur le dos de Jean-François Jacob et de graves conséquences s’ensuivirent : appels à son employeur, tentative d’infraction à son domicile, tir de projectiles à travers la fenêtre de son domicile, et enfin, pour couronner le tout, une poursuite-bâillon de 250 000$. Cela a entraîné son congédiement par son employeur, le Mouvement Desjardins. Devant l’intimidation et les attaques perpétrées injustement contre sa personne, Jean-François compte maintenant déménager de Québec.

Cependant, la solidarité est un outil important dans les luttes pour la justice sociale. Ainsi, des milliers de courriels ont été envoyés à l’employeur pour dénoncer le congédiement de Jean-François. De plus, des militants qui en ont marre des radio-vidanges ont mis sur pied un événement (http://on.fb.me/11V6BNN) pour aider financièrement ceux qui sont victimes de la liberté de diffamation étouffante de ces radios. Le Réseau de résistance du Québécois (RRQ) tient à affirmer qu’il appuie l’événement pour protester contre la radio fascisante.

Redonnons la parole au peuple et sortons les poubelles maintenant!