Sirocco d’érable

Sirocco d'érableÇa faisait des années qu’on l’attendait, voici enfin un deuxième album pour Syncop! Si Karim Bensaïd et sa bande métissent toujours les genres, d’Oran à Chibougamau, cette foi-ci le chef rajoute une poignée d’épices des quatre coins du monde. On peut y goûter les saveurs latines, caribéennes, orientales, sans oublier les rythmes de l’Afrique noire. Ceux qui se rappellent le succès Il faut que ça balance – qui alliait raï, folk et chanson – seront surpris des incarnations proposées ici : la version reggae roots et dancehall, en plus du remix de Chafiik qui balance tous cela vers le dub. C’est toujours aussi engagé mais la production est bonifiée et les percussions sont plus présentes. Dans ce Sirocco d’érable sucré-salé, les textes aussi reçoivent une dose additionnelle d’humour et de jeux de mot. Pour les nostalgiques du printemps arabe, c’est l’été arabe qui se poursuit jusqu’en mars. Bref, un incontournable !

 



Yannick Zurek
À propos de