Nouveauté : Les Patriotes de 1837-38 en Mauricie et au Centre-du-Québec

Les Éditions du Québécois sont fières d’annoncer la parution d’une importante nouveauté intitulée Les Patriotes de 1837-38 en Mauricie et au Centre-du-Québec, un ouvrage de Jean-François Veilleux qui propose de découvrir les Rébellions de 1837-38 dans cette région. Il est un des premiers historiens à le faire.

Son essai de 292 pages, enrichi de plusieurs illustrations, est disponible au coût de seulement 25$.

Présentation de l’ouvrage et de l’auteur

Les Rébellions de 1837-1838 constituent un moment crucial de l’histoire du Québec. Nos ancêtres les Patriotes ont alors mené des combats fondamentaux pour la liberté, l’indépendance et la démocratie. Une Journée nationale leur est aujourd’hui consacrée, mais connaît-on vraiment ces figures marquantes de notre passé?

Dans un essai solidement documenté, l’auteur Jean-François Veilleux présente la période des Rébellions de 1837-1838 en Mauricie et au Centre-du-Québec. Que s’est-il vraiment passé dans cette région? Qui a été arrêté et pourquoi? Des gens de la région, natifs ou simplement de passage, ont-ils contribué à développer le sentiment d’appartenance à la nation pendant cette période? Peu d’historiens avant Veilleux avaient étudié le mouvement patriote dans cette région. Il s’est mis à la tâche et démontre qu’elle a vu des hommes et des femmes s’engager à fond dans les luttes patriotes.

Le lecteur est donc convié à un passionnant voyage dans le temps, à travers un ouvrage qui s’enrichit notamment de textes de l’historien Gilles Laporte, spécialiste des Rébellions de 1837-1838. C’est l’occasion de connaître ou d’approfondir la vie de plusieurs grands Patriotes ainsi que l’influence des élites patriotiques sur la région. Un nécessaire retour dans le passé pour mieux comprendre le Québec, son histoire, son présent, et réfléchir à son destin.

Originaire de Cacouna dans le Bas-Saint-Laurent, Jean-François Veilleux est diplômé en arts et lettres et en musique au niveau collégial et termine un baccalauréat en histoire ainsi qu’une maîtrise en philosophie à l’UQTR. Actif au Conseil de la souveraineté et à la SSJB de la Mauricie, il collabore à diverses publications en plus d’être un musicien accompli.

*Pour commander l’ouvrage de Veilleux, vous pouvez le faire au coût de 25$ par commande postale avec le bon ci-joint (il sera également disponible dans les prochains jours dans notre boutique internet et dans toutes les bonnes librairies).

Bon de commande

Retournez ce bon avec votre chèque ou mandat-poste de 25$ libellé au nom des Éditions du Québécois à l’adresse suivante :

Éditions du Québécois
C.P. 21022
755, boul. René-Lévesque
Drummondville, Québec
J2C 8B8

Je veux recevoir Les Patriotes de 1837-38 en Mauricie et au Centre-du-Québec (25$)!

Nom : _________________________

Prénom : _______________________

Adresse : __________________________________________________

Ville : _________________________

Code postal : ___________________

Tél.: __________________________

Courriel : ______________________

Information :

Éditions du Québécois
plbegin@cgocable.ca
www.lequebecois.org


Jean-François Veilleux

Originaire de Cacouna dans le Bas-St-Laurent au Québec (Canada français), Jean-François Veilleux est multi-instrumentiste (batterie, chant, percussions). Diplômé au collégial en Arts et Lettres à Rivière-du-Loup (2003) et en Musique professionnelle et chansons populaires à Drummondville (2008), il est aussi détenteur d'une maîtrise en philosophie sur l'esthétique métal à l'Université du Québec à Trois-Rivières (2015). Auteur, il est aussi professeur d’'histoire du Québec à l'Université du Troisième Âge. Selon lui, la vie doit être vécue intensément, sans jamais en perdre une seule respiration! Ayant obtenu sa maîtrise de philosophie avec un mémoire dirigé par Claude Thérien, intitulé « Dionysisme et catharsis dans l’esthétique du concert métal, apogée du moment musical » (disponible en ligne : depot-e.uqtr.ca/7730/), il continue présentement ses études universitaires au doctorat en études québécoise afin de cerner l'intention artistique derrière la musique et les mystères de la puissance sonore. Sous la direction du professeur Laurent Turcot, ses recherches actuelles portent sur l'histoire des festivals de musique au Québec depuis les années 1950 et notre rapport au corps dans ces rassemblements festifs. Il est très engagé dans sa communauté étudiante et en dehors du campus universitaire. Actif à la SSJB-Mauricie depuis son arrivée à Trois-Rivières à l’été 2008, il collabore à diverses publications en plus d'être un musicien accompli. Il a été chroniqueur politique de janvier 2009 à mai 2017 dans le journal universitaire de l’UQTR, le Zone Campus, puis rédige depuis 2015 la chronique mensuelle d'histoire dans la Gazette de la Mauricie. En plus d’être étudiant-chercheur à la chaire de recherche du Canada en histoire des loisirs et des divertissements, dirigée par Laurent Turcot, il est membre affilié au Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ-UQTR), au laboratoire de recherche sur les publics de la culture du département de littérature et de communication sociale, ainsi qu’au laboratoire de recherche en esthétique du département de philosophie et des arts. Au printemps 2015, il a publié son premier ouvrage aux Éditions du Québécois, intitulé "Les Patriotes de 1837-38 en Mauricie et au Centre-du-Québec : l'influence des patriotes réformistes à Trois-Rivières et aux environs lors des rébellions au Bas-Canada." (292 p). Par ses divers écrits, il désire communiquer son amour pour son pays qu’est le Québec.