Les saveurs du mois

Deux commissaires rances, tout droit sortis d’outre tombe : Bouchard et Taylor (à l’envers sur le dessin). Les saveurs du mois. Ils sont partout : Le Devoir, Radio Cad’na, la grosse Presse aux Desmarais, partout. À croire qu’il n’y a que ces deux curetons multiculturalistes qui soient aptes à réagir au merdier qui nous tombe dessus. En fait, il ne s’agit plus que de réaction. Le père Taylor nous rassemble les ingrédients pour un conflit social.



Aprilus
À propos de