Les Québécois sont vraiment de grands stratèges!

Justin Trudeau est beau bonhomme. WOW. Il est le fils de Pierre Trudeau. Il a une belle famille, une belle femme, de beaux enfants. Il prend soin de sa mère. Quel contraste avec le congelé Harper qui nous avait habitué à sa rigidité d’extrême-droite qu’ont idolâtrée les gens de la ville de Québec en élisant plus de conservateurs qu’il y en avait avant….attaboy! Les citoyens du Québec, lors de la campagne qui vient de se terminer, ont démontré, hors de tout doute, qu’ils n’ont aucune conscience identitaire en votant pour le Parti libéral de Trudeau. Même les plus souverainistes stratèges ont voté pour Trudeau et son Parti libéral. Ce parti qui a laissé Jean Chrétien, pendant la campagne électorale, venir se vanter de ses bilans contre nous et qui a été le cerveau du scandale des commandites. Ce n’est pas Trudeau qui va diriger le Québec, ce sont les mêmes libéraux qui nous ont volé le référendum en 1995. Justin n’en est que le pantin. Vous ne trouvez pas que la famille Desmarais souffle dans le cou du nouveau premier ministre? Si Desmarais (la famille) est en arrière du Parti libéral de Couillard, il vient de s’étendre dans le reste du Canada même si je pense qu’il y était déjà.

Les Québécois sont durs à suivre parce qu’ils ne se comprennent même pas eux-mêmes. Le plus important pour eux c’est de continuer à être des porteurs d’eau et des petits chiens de poche, pas trop au courant des véritables enjeux politiques. Je croyais qu’il y avait encore une mince fibre de fierté en eux, mais j’avais tort. Nous avions la chance de reprendre notre destinée en main en élisant le Bloc dans l’opposition avec un homme d’expérience : Gilles Duceppe. Mais les Québécois se sont crus de grands stratèges et ont eu peur du mot INDÉPENDANCE du Bloc, qui n’avait aucun rapport avec cette campagne électorale.

Le peuple québécois se satisfait de vivre dans la province du Québec dans le Canada. Plusieurs disent que nous, les baby-boomers, sommes des gens dépassés et que notre vieux rêve de se faire un pays n’existe plus, ou du moins, que plus personne n’y croit. Soit. Mais au Québec, ceux qui ont voté pour Trudeau l’ont fait aveuglément sans connaître les véritables conséquences.

Au début, les Québécois voulaient tellement défaire le gouvernement Harper qu’ils ne juraient que par Mulcair. Ils disaient vouloir voter stratégique. Allô stratégie! Mais arriva l’histoire du niqab et là les gens n’ont pas aimé que Mulcair soit pour l’assermentation le visage couvert. Ils se sont retournés vers Trudeau, qui pensait exactement la même chose que Mulcair, au lieu d’appuyer le Bloc, qui, lui, était contre le niqab et les pipelines. Hey boy! Tu parles d’une stratégie! Pour eux, voter pour le Bloc c’était comme d’appuyer l’indépendance du Québec. Pendant ce temps, la jeune fille qui était allée devant la cour d’appel pour pouvoir voter avec son niqab a quitté le Canada en retournant dans son pays. Les Québécois ne veulent plus entendre parler de l’indépendance? Good… Les adversaires ont gagné. Ils ont réussi à les convaincre qu’il n’était pas bien d’être indépendantiste. C’est rendu qu’on accuse les baby-boomers d’avoir imposé cette idée rétrograde aux jeunes d’aujourd’hui.

Les Québécois se disent des humanistes ouverts sur le monde. Ils se disent des environnementalistes….. ahahahaha. Trudeau est pour les pipelines, il va également autoriser le déversement des eaux usées dans le fleuve pour satisfaire le libéral Coderre. Comme son père, Trudeau méprise les Québécois qui n’adhèrent pas au multiculturalisme. Il défend les droits des immigrants avant de défendre les droits des Québécois qui parlent français. Il va y aller avec la diabolique loi C-51 qui va diminuer les droits et libertés de chacun, mais bon! Si c’est ce que vous voulez, vous allez être servis! Les lois des mesures de guerre en permanence. Vous allez en avoir pour votre argent.

Plusieurs diront que j’ai l’air frustré du résultat de la dernière élection. Ça doit être ça. Je suis extrêmement DÉÇU en fait de voir le taux d’indifférence d’un peuple qui baisse les bras et de voir que les gens votent pour des personnages au lieu de voter par conviction. De voir que mes concitoyens votent pour ceux qui les méprisent me dépasse. Frustré? Sûrement. Le Parti libéral au Québec nous méprise et ne se gêne pas pour nous le démontrer. Le Parti libéral au fédéral nous a prouvé qu’il n’aimait pas les francophones. Eh bien, chers Québécois, vous êtes mieux de vous mettre à l’anglais, car vous allez le parler. Vous êtes mieux d’accepter les autres cultures parce que leurs valeurs vont primer sur les vôtres. Vous êtes mieux de fermer votre gueule sur les pipelines et les trains remplis de pétrole, car ils vont se promener sur notre fleuve et nos voies ferrées à profusion. C’est ce que vous vouliez, c’est ce que vous allez avoir. Vous allez prendre tous les risques écologiques et là, je vais rire un peu de vous voir sortir dans la rue avec vos pancartes pour manifester contre Énergie est, non par méchanceté ou par vengeance, mais de voir votre incohérence se manifester. Après avoir voté pour ceux qui, clairement, ne vous respecteraient pas, vous allez sortir dans la rue pour contester ce que vous avez accepté en votant pour eux. Félicitations chers Québécois. Vous avez gagné vos élections. Harper est parti. MAINTENANT VOUS ALLEZ VIVRE LES CONSÉQUENCES DE VOS CHOIX… Moi je retourne à mes guitares.


Alain Patenaude
À propos de