Les Irréductibles, 3 ans plus tard

Le 1er mars 2010, venait au monde un projet d’émission de radio ayant pour but de représenter la région de l’Outaouais, ses nouvelles, sa vie culturelle, de donner la parole aux organismes ou individus qui ont un message à passer le tout en parlant ouvertement d’indépendance. Une émission qui démontrerait que l’Outaouais n’étais pas nécessairement fédéraliste et démontrer au monde notre courage face à l’adversité. Nous étions fébriles, inexpérimentés… bref si vous m’excuser le terme : nous étions puçot du micro. Au moment d’entrés en onde dans les studios de Reel-Radio, Kevin Lepage et moi regardions Marie-Ève Gratton, (vétérante de la station qui nous avait été attitré pour nous accompagner au travers des premières émissions) nerveusement en se demandant : Qu’est-ce qu’on fait ici? Finalement on s’en est super bien sorti. Nous n’avions évidemment aucune idée à l’époque que cela n’était que le début d’une difficile mais gratifiante aventure.

De gauche à droite : Normand Rousseau, Bernard Desgagnés, Kevin Lepage, Louis-Phillippe Dubois, Maritza Jewitt et Frédérick Millette.

De gauche à droite : Normand Rousseau, Bernard Desgagnés, Kevin Lepage, Louis-Phillippe Dubois, Maritza Jewitt et Frédérick Millette.

Dès le début, nous étions sept. Tous des individus qui se battaient pour s’approprier un temps de paroles autour d’une table qui n’a que quatre micros. Parfois les esprits se sont échauffés sur certains sujets que nous voyions différemment ou du fait qu’on avait que dix minutes maximum pour parler de notre sujet, qu’on interrompait certaines personnes ce qui leurs faisaient perdre le fil, mais tout le temps la franche camaraderie a été et reste présente entre les murs du studio. 

À peine avec un mois d’existence, lors d’un évènement spécial regroupant près d’une centaine de personnes avec comme invité des groupes de la relève, l’émission s’est vue diffusé simultanément sur les ondes de Québec Radio et jamais je ne remercierai assez Yannick Zurek, directeur de la station d’accepter de reprendre le signal. Avec moins d’une année dernière nous, Reel-Radio signe une entente avec la fréquence 1670 AM qui nous diffuse (la plus part du temps) sur des ondes de radio où quand on y pense, parler ouvertement d’indépendance sans personne pour nous interrompre, nous museler est en soi une première dans l’histoire du mouvement indépendantiste.

Avec le temps, les intérêts changes, notre bon ami et historien de service Normand Rousseau a dû quitter l’émission pour raison de santé et du fait qu’il travaillait sur un nouveau livre. Bernard Desgagnés, Maritza Jewitt, Jonathan Beauchamp, Louis-Philippe Dubois n’avaient plus de temps à consacré à l’émission et mon bon et fidèle coanimateur Kevin Lepage m’apprenait dès le mois de janvier 2011 qu’il avait des cours les lundis soirs (ce qui n’a pas changé depuis). Dès lors un dilemme s’imposait. Que faire? Continuer l’émission seul avec la participation sporadique de certains anciens collaborateurs ou tout simplement arrêter et de se dire : l’expérience fut plaisante mais, c’est ça qui est ça. Finalement, je ne sais si c’est de l’insouciance mais, j’ai décidé de continuer. Avec le temps, certains amis et collaborateurs dont Maritza et Bernard ont participé selon leurs disponibilités, mon ami David Boutin est devenu notre recherchiste et d’autres personnes se sont jointes pour un courts laps de temps. 

Bernard, Frédérick, Kevin et Maritza lors du Spécial de Noël 2012.

Bernard, Frédérick, Kevin et Maritza lors du Spécial de Noël 2012.

Kevin préparait la liste musicale avant son cours tout en participant dès que l’occasion se présentait avant de décider de débuter une chronique musicale qui allait lui valoir un prix au gala de Reconnaissance de l’UQO, L’artiste francophone de la semaine. Le but est simple, Kevin étant un mélomane, trouve dommage que les stations dites commerciales ne diffusent pas assez d’artiste de la relève sur leurs ondes et a donc décidé à chaque semaines de préenregistré une chronique d’une dizaine de minutes présentant un artiste qui a retenu son attention en nous présentant sa bio et discographie.

Plusieurs personnalités ont passés devant les micros de la radio quand ce n’est au téléphone.André FerrettiPierre CurziJean-Martin AussantBill ClennettPauline MaroisBiz etBatlam des Loco LocassGhislain TaschereauJean-Paul PerreaultJules Falardeau,Richard NadeauLaurent GauldeJean-François Primeau et plusieurs autres.

Kevin Lepage et JM Aussant 

Fred, Kévin et Biz

Comme toujours l’actualité régionale, nationale et internationale, le Congo, l’Écosse, la cause des francophones hors-Québec ne sont que quelques uns des sujets que nous abordons.

Après la grève étudiantes, notre 100e émission, des nominations pour divers prix pour notre implications auprès de la communauté dont la protection du français et maintenant nos trois années d’existences, ont pourraient se demander ce que sera la suite des évènements. En ce qui nous concerne moi et Kevin on a l’intention de se rendre à six ans d’existence mais ça, c’est une autre histoire.

Au radiothon de Québec Radio avec Jules Falardeau 

Je vous invite à vous joindre sur notre page et groupe facebook et de nous suivre sur notre fil Twitter : IrreductiblesQc.

En conclusion, j’utiliserai celle que nous utilisons pour chaque fin d’émissions : 

Nous rendons les ondes, mais JAMAIS nous ne rendrons les armes. Et pourquoi pas, Longue vie aux Irréductibles!

Frédérick Millette


Tribune Libre
À propos de