Financer un événement du 150e du Canada n’est pas financer le 150e?!

La ligne de défense du PQ? Il ne financerait pas le 150e du Canada, mais seulement le Rendez-vous naval! Comme si le Rendez-vous naval Horizon 2017 sortait de nulle part, comme ça, pouf!

Le fait que ce ne soit pas le premier Rendez-vous naval à être organisé à Québec ne change rien aux faits. Répétons-les pour ceux qui ne sont pas vite vite : le gouvernement du PQ finance Rendez-vous naval Horizon 2017, un événement qui s’inscrit dans le calendrier des festivités du 150e de la Confédération et qui servira donc à souligner l’anniversaire du plusse meilleur pays au monde.

Pas convaincus? Voici comment est décrit l’événement sur le site internet de Rendez-vous naval de Québec : «Horizon 2017, c’est quoi? La célébration du 150e anniversaire de la Confédération à travers ses provinces fondatrices et ses peuples fondateurs. Un événement qui permettra aux provinces maritimes, à l’Ontario et au Québec d’être visités par les grands voiliers qui participeront à une course transatlantique. Le lien fédérateur et unificateur de la célébration est le fleuve St-Laurent et ses grands voiliers, acteurs privilégiés de notre histoire et de notre prospérité. Une programmation spéciale sera présentée à Québec et dans les autres villes fondatrices de l’est du Canada. Québec agira comme agent rassembleur dans cet événement.»

Horizon 2017

C’est pas assez clair?

Que le PQ, en tant que gouvernement souverainiste, soit à l’aise de financer ça, soit un événement qui célébrera le 150e anniversaire du Canada, c’est une chose. Au moins, de grâce, ayez la décence d’assumer vos choix et cessez de dire que financer un événement du 150e, ce n’est pas financer le 150e! Franchement! C’est une insulte à l’intelligence des Québécois.

Descendre bien bas…

Parmi les défenseurs du PQ dans cette affaire, le plus triste cas est celui de Gilles Laporte (un historien pour qui j’avais un grand respect). Dans une chronique au Huffington Post, il reprend la ligne péquiste : financer un événement du 150e du Canada n’est pas financer le 150e du Canada… Mais il y a pire.

Pour dénoncer la sortie d’Option nationale, le souverainiste Laporte  va jusqu’à dire que, de toute façon, la Confédération de 1867 a été (et je cite) un « net progrès » pour le Québec! On n’a vraiment pas besoin d’ennemi.

Sans compter que, dans son article, il écrit aussi la chose suivante sur la polémique entourant la reconstitution festive de la Bataille des Plaines en 2009 :

« M. Bourgeois se targue d’avoir pu faire échec en 2009 à la reconstitution de la bataille des Plaines d’Abraham. Oui, mais avec quel résultat ? Cette polémique aura durablement nui à la capacité du Québec à s’impliquer de manière crédible dans le dossier des commémorations. »

Quoi? Il aurait donc fallu laisser aller le fédéral avec sa célébration de la Conquête sur les Plaines en 2009?

Puis Gilles Laporte poursuit :

« En braquant le gouvernement du Québec, ils s’assurent en fait de laisser le champ libre pour que le gouvernement canadien et ses partenaires privés puissent distiller le message qu’ils préparent à l’occasion du 150e de la Confédération. Option nationale et ses zélotes militants avisent en fait Québec qu’ils ne tolèreront pas qu’il se mêle de ces commémorations. »

Pardon? Le gouvernement souverainiste à Québec devrait se mêler des commémorations fédérales de la Confédération? Z’êtes sérieux?

Ouf… Et de la part d’un souverainiste, je le répète. Très triste de voir un homme que j’ai toujours considéré intelligent descendre si bas pour défendre l’indéfendable.

Et son texte se termine en induisant le lecteur en erreur :

«[À] quoi Option nationale nous convie-t-il ? À des manifs dépenaillées où on dénoncera en chamaille ‘‘Macdonald, assassin de Riel’’ et ‘‘Confédération, piège à cons’’.»

Faux. Option nationale ne convie nullement les Québécois à des manifs à Québec en 2017. C’est n’importe quoi. Et ça fait pitié à voir.

Heurtel dans l’embarras

Et moi qui n’avais même pas le goût de parler du PQ avant de lire Laporte… Contrairement à ce que certains péquistes pensent, je ne m’attaque jamais au PQ par plaisir. Mais quand le PQ exagère, il faut ce qu’il faut. Je préfère de loin m’attaquer aux libéraux et autres fédéralistes.

C’est aussi le cas de mon ami Patrick R. Bourgeois, qui y va d’un autre bon coup aujourd’hui contre le candidat libéral dans Viau:

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/393410/le-lien-passe-d-heurtel-avec-la-cofondatrice-de-cinar-denonce

Extrait :

«Le candidat d’Option nationale (ON) dans la circonscription de Viau, Patrick Bourgeois, s’en prend au candidat libéral David Heurtel parce qu’il a travaillé en 2002 à la réhabilitation de l’image publique de la cofondatrice de la société d’animation Cinar, Micheline Charest. ‘‘C’est révoltant, a déclaré Patrick Bourgeois. Ça démontre quel genre d’homme il est. On ne peut pas faire n’importe quoi pour une piastre.’’»

Une chance qu’on a Patrick Bourgeois. Bonne fin de campagne, l’ami!

 

Posted in à la une, chroniques politique québécoise, Journal Le Québécois and tagged , , , , , , , , , .