Chroniques de Patrick R. Bourgeois

Samedi, 09 février 2013 | 
Écrit par Patrick Bourgeois   

Il y a bien longtemps que je tourne ma langue dans ma grande trappe de grande gueule avant de dire tout haut c’que je pense de ce gouvernement Marois.  Je m’disais qu’on pouvait quand même lui laisser le temps de s’installer aux commandes de l’État avant de l’critiquer trop durement ou d’agir contre lui.  Mais là, les bornes ont été dépassées.  Et ma patience n’est plus.  C’qui fait que j’ai comme un intense besoin d’en gueuler un bon coup, et en dehors de mon salon SVP.  Et tout le monde sait qu'on ne peut pas réprimer indéfiniment de tels besoins, alors je l'ouvre...

Il y a bien des trucs qui m’dérangent au plus haut point avec ce gouvernement de mitaines. Les délires linguistiques du ti-casse à Lisée d’une part, pis la décision de maintenir malgré tout l’enseignement de l’anglais intensif en 6e année d’autre part ;  et j’aime autant mieux rien dire par rapport à la défense de la mini centrale hydroélectrique de Val-Jalbert ou le forage prévisible dans le golfe Saint-Laurent ! Toutes des conneries sans nom.  Et ce ne sont certainement pas 4-5 mots sans passion prononcés en faveur de la souveraineté du Québec qui me feront avaler tout le reste.

Mais c’qui m’a littéralement fait sortir de mes gonds ces jours-ci et convaincu de prendre la rue, c’est l’fait que ce PQ ait adopté le même plan que les libéraux quant à l’exploitation du Nord. Les mêmes maudites affiches, la même maudite place pour le salon du Plan Nord 2.0, pis les mêmes maudits objectifs.  Il n’y a que le nom qui change :  le Nord pour tous.  Plus pathétique que ça, tu meurs.  Et ça n’fait certainement pas regretter son militant de ne pas avoir voté stratégique le 4 septembre dernier, j’vous en passe un papier.

À cause de ça, j’ai décidé de mettre à nouveau l’épaule à la roue en m’opposant dans la rue, aujourd’hui même, à ce foutu Plan Nord 2.0.  Avec les risques et conséquences prévisibles.  Après tout, on est déjà passés par là, en avril dernier, alors que les militants du Réseau (et d’autres militants également) avaient été gazés, matraqués et arrêtés par la police à Charest pour avoir dénoncé le sort réservé à l’environnement du Nord.  On savait donc à quoi s’attendre, peu importe que le régime ait depuis changé de couleur.

C’matin, de jeunes journalistes universitaires me posaient des questions par rapport à nos objectifs.  Ils voulaient savoir pourquoi on s’oppose au Plan Nord.  Et en ce qui me concerne, c’est assez simple.  

J’considère tout simplement que le peuple québécois, en tant qu’occupant d’un vaste territoire où il y a des écosystèmes sauvages qui figurent parmi les derniers de la planète, n’a tout simplement pas le droit d’agir n’importe comment en permettant à certains de tout scrapper au profit de ces quelques-uns qui sont toujours les mêmes.  Les oligarques plein d’marde ont conduit le monde au bord du gouffre :  extinction massive des espèces, destruction des habitats, réchauffement climatique, acidification des océans….la planète n’peut tout simplement pas en prendre plus.  Alors faisons c’que nous pouvons, nous les Québécois, pour au moins lui donner une chance.

Et personne ne m'fera croire que c’est en permettant à une foutue bande de bandits de grands chemins de faire la passe avec le nord qu’on agira dans le bon sens !

Pis j’considère aussi que le pays qu’on doit faire avec le Québec ne peut qu'être différent des autres.  Différent du Canada en tout cas.  Et cela signifie que les 11 nations amérindiennes devront avoir leur influence dans ce nouveau pays libre.  Pis ça doit commencer aujourd’hui même.  Donner le nord à des compagnies sans les prendre en considération, j’trouvais pas ça correct sous le règne du frisé-fermant-les-yeux-sur-la-corruption, pis j’trouve pas ça plus acceptable sous la régence de miss Marois-de-l’île-Bizzard.  C’fait que je dénonce et m’oppose à c'plan le plus fort que j’peux.

Pis finalement, si j’veux faire la révolution, c’est pour permettre aux citoyens d’ici de redevenir maîtres dans leur maison, dans leur pays qui doit être québécois.  Sans qu’ils se fassent saigner d’un bord pour payer les services sociaux dont nous avons besoin alors que les z’élites politiques donnent leur argent à des gens qui sont déjà archi riches de l’autre bord.  Reprendre intelligemment le contrôle de nos ressources naturelles, c'qui signifie de le faire en fonction du bien commun et non pas seulement pour le bien de quelques-uns, ça peut contribuer grandement à l'atteinte de ce noble objectif!  

Me semble qu’on peut pas être contre ça,  pis me semble que tout c’qui s’passe avec le Plan Nord jusqu'ici, ça n’a juste pas d’allure.  Alors si le PQ veut former un gouvernement respectable, ben qu’il cesse de se comporter comme les corrompus du PLQ.  J’vous livre ici une belle vérité de La Palice, pas vrai ?!

C’est pour ça que j’étais dans la rue c’matin à m’faire pourchasser par la police qui défend toujours les intérêts des plus forts.

p.s. D'ici quelques jours, je vous livrerai mes commentaires quant au plan souverainiste du PQ...Ça promet!



 
Commentaires  
−4 +−

#6 | RE: Salon du Plan Nord 2.0 : La nécessaire résistance contre la bêtise humaine

Patrick R. Bourgeois » 10-02-2013 12:40

Et vous m'indiquerez où je puis lire vos propres articles. J'aimerais bien évaluer leur qualité.

−3 +−

#5 | RE: Salon du Plan Nord 2.0 : La nécessaire résistance contre la bêtise humaine

Patrick R. Bourgeois » 10-02-2013 12:38

Si vous le dites, c'est que ça doit être vrai...

+2 +−

#4 | Patrick Bourgeois

lemay serge » 10-02-2013 09:37

Parlant de la qualité de la langue, ce n'est pas parce que l'on maîtrise la langue que l'on est à l'abri de dire des conneries. Ici vous faites feu de tout bois avec un manque de nuance démontrant la hargne qui motive votre plume qui n'est pas exceptionnelle, même un peu banale... À lire en diagonale en gardant son sens critique en alerte, voilà comment il faut lire votre article avec un français de niveau secondaire deux.

−2 +−

#3 | RE: Salon du Plan Nord 2.0 : La nécessaire résistance contre la bêtise humaine

Patrick R. Bourgeois » 09-02-2013 21:54

Quand vous aurez appris à écrire, je daignerai vous lire....

+3 +−

#2 | RE: Salon du Plan Nord 2.0 : La nécessaire résistance contre la bêtise humaine

guy » 09-02-2013 21:42

tu a sraison de chialer et vomire su toute comme tu le fais ,quand le flq a pri les armes pour defendre notre LIBERTEcomme peuple combien de chialeux ce sont lever pour defendre les vrais PATRIOTES comme les freres roses ,facile de vomire sur ceux qui essai juste de nous sortire la tete de la MARDE ,avant que vous passier avec votre chaloupe et continuer a faire la prochaine vague et nous mettre encore plus dans marde pas facile dans la situation que la marois est preseentement minoritairement .mais ta tete sur le poto comme chef toi le chialeux.

+7 +−

#1 | Une société de droit

Charles Laflamme » 09-02-2013 17:23

Nous vivons dans une société de droit. Il est temps que le public réalise que ça veut dire que la population paie le système judiciaire, la police et l'armée pour défendre les droits que les compagnies se sont fait donnés par les politiciens sur nos ressources et nos terres via les lois des mines qui les accompagnent.

Ajouter un Commentaire

Nom (requis)
Courriel (requis)
Url de votre site Web ou Blog
Titre
Code de sécurité
Rafraîchir