Les temps obscurs

On apprend ce matin, par l’entremise des pages du Devoir, que le couperet frappera durement le ministère de la Faune et ses scientifiques qui étudient la situation de plusieurs espèces en péril au Québec. Ces annonces nous arrivent en même temps que les rénovations à 50 000$ du bureau du premier ministre; en même temps […]

Pendant ce temps à Gaspé…

Alors que les yeux de la planète étaient tournés vers Paris, là où l’attentat contre la salle de presse de Charlie Hebdo faisait franchir de nouveaux sommets à l’horreur, à Gaspé, la compagnie Pétrolia poursuivait ses agissements pétroliers en toute discrétion. Les dirigeants de la compagnie pouvant même annoncer, dans pareil contexte, qu’ils étaient tout […]

Les impuissants du fédéralisme pétrolifère

La question de l’indépendance est liée à tous les enjeux de société. Comment peut-on être une société libre et responsable en étant une simple province, une société empêchée et brimée par l’État canadien, une société sans véritable pouvoir? Si le Québec veut protéger son environnement, par exemple, s’il veut miser sur le développement durable, il […]

Knock-outer les voyous

Face aux extinctions multipliées d’espèces dont nous sommes aujourd’hui responsables, nous mériterions, seuls, le qualificatif d’espèce hautement nuisible à l’harmonie et à la préservation de la biodiversité. – Hubert Reeves C’est difficile de ne pas avoir envie de tout casser quand on regarde le monde évoluer. Et encore plus quand on se rend compte que […]

Un Québec pétrolier : le gouvernement a-t-il déjà fait son nid ?

Dans un monde normal où la cohérence régnerait en reine et maîtresse parmi les humains, un ministre de l’Environnement défendrait la nature et le territoire sur lequel habitent les citoyens, et ne s’adresserait certainement pas au peuple au nom des compagnies les plus polluantes de ce monde à bout de souffle.  Mais malheureusement, nous sommes au Québec, sous la férule d’un gouvernement péquiste, et non pas dans une société politiquement cohérente. Conséquemment,  notre ministre de l’Environnement, Yves-François Blanchet en l’occurrence, défend bec et ongles le pétrole de l’Alberta en clamant qu’il est très important de l’accueillir chez nous parce qu’il créera « des milliers d’emplois ».  Il ne lui vient même pas à l’esprit, ce faisant, d’évoquer les risques que tout cela pose pour l’environnement. 

Discours entêtés d’avenir

Faire des trous un peu partout dans le fleuve Saint-Laurent, ou l’île d’Anticosti… percer l’cœur de notre Québec au marteau-piqueur ; creuser profond comme la misère du monde pour extraire du gaz pis du pétrole mortifères, question d’polluer encore davantage notre monde qui n’en peut plus des coups de Jarnac portés en ribambelle, ce monde qui suffoque de subir notre progrès qui ne doit jamais s’arrêter si on veut continuer d’s’amuser à consommer ce dont on a absolument pas besoin… c’est ça qu’on nous a radoté’   pour qu’on ferme définitivement les yeux sur les crimes de ceux qui vénèrent le dieu dollar.  Mais nous n’sommes pas dupes…Ne le serons plus jamais en tout cas !