C’est encore la faute à Martine!

Je me demandais si quelqu’un allait le faire et puis quelqu’un l’a fait; la palme de la ouellettophobie extrême revient donc aujourd’hui à Yves-François Blanchet, qui déclare sans rire que le ralliement de Michel Gauthier aux conservateurs canadiens, c’est encore la faute de Martine Ouellet. Oui madame, oui monsieur. « Un autre événement déplorable à mettre […]