L’indépendance comme choix d’appui

Lorsque j’assiste au débat des candidats à la chefferie du Parti Québécois, qui est ultimement supposé représenter l’arme politique de l’indépendance du Québec, mais qu’à chaque fois que le mot «indépendance» est proclamé et que la foule frémit, je ne m’y reconnais plus. Lorsque je m’aperçois que si Martine Ouellet ne serait pas parmi les […]