Vivre debout !

Il faut que je vous raconte la semaine que je viens de passer… une semaine où j’aurais bien pu trépasser, tant on ne lésine pas avec les problèmes cardiaques. Tout a commencé au lendemain de mon cinquante-huitième anniversaire de naissance. J’étais au bureau, quand le téléphone sonna. Une infirmière m’annonçait que le médecin avait consulté mes tests sanguins et qu’il en était venu à la conclusion qu’il fallait que je me rende à l’urgence sur-le-champ, pour cause d’anémie sévère. De fait, mon état s’était aggravé depuis quelques semaines et j’étais en outre de plus en plus à court de souffle. J’ai bien tenté de reporter cette visite de quelques jours, mais l’infirmière argua qu’il était plus sage d’écouter le docteur. Comme je suis en attente d’une chirurgie cardiaque, je n’ai pas jugé bon de m’obstiner plus longtemps.