Je refuse d’être un terroriste!

Ok, admettons que l’indépendance est une solution radicale… Elle reste quand même une solution à une situation qui nous emmerde radicalement depuis 250 ans. Ce n’est pas d’hier que les états coloniaux justifient la répression des mouvements décentralisateurs, indépendantistes et sociaux en les taxant de radicaux et de terroristes. Si nous ne sommes pas assez radicaux, ils le seront en notre nom, comme dans les années soixante lorsqu’ils ont organisé des activités du FLQ. Il ne faut pas les laisser mettre en place l’instabilité sociale et politique qu’ils ont besoin pour nous écraser une fois de plus.